Close-up Fée Ondine automaton. Extraordinary Object, Van Cleef & Arpels

Objets Extraordinaires

Automate Fée Ondine

Premier Objet Extraordinaire de la Maison, dans la continuité d’objets précieux tels que ses pendulettes et pendules de table, cette pièce unique est le fruit de plusieurs années de travail et d’une étroite collaboration avec l’automatier François Junod, ainsi qu’avec de nombreux artisans réunis autour de ce projet. 

Automate Fée Ondine

Permettant à la fois l’animation des différents éléments et la lecture de l’heure, le mécanisme d’une grande complexité s’efface devant la poésie de l’instant : mouvement et légèreté, beauté de la nature et grâce d’une fée qui s’éveille, nuances des pierres précieuses et de l’émail… Ce tableau joaillier prend vie avec une infinie délicatesse.

Une œuvre collective

L’excellence des artisans les plus chevronnés et les plus experts dans leur domaine a été nécessaire à la réalisation de l’Automate Fée Ondine.

 

Jour après jour, ces virtuoses ont dialogué et partagé leur savoir-faire, chacun dépassant ses limites pour répondre aux spécificités du projet. Miniaturiser le mécanisme au sein de la fée, façonner des pétales suffisamment légers pour être entraînés par le mouvement… : les défis n’ont cessé de se présenter, impliquant un processus de recherche permanente, de la conception aux ultimes étapes de finition.

 

Né d’un rêve de création, le premier Objet Extraordinaire Van Cleef & Arpels est ainsi devenu une aventure humaine collective, sous l’égide bienveillante de la Fée Ondine.

Une scène féérique

Alliant affichage rétrograde de l’heure et animation à la demande, cette création offre aux regards un double spectacle. Sur la tranche du socle couleur d’ébène, une coccinelle en Serti Mystérieux rubis se déplace paisiblement le long de l’échelle du temps.

 

Lorsqu’il est actionné, l’automate prend vie durant environ 50 secondes, révélant une scène digne d’un songe. Tout d’abord, la feuille de nénuphar se met à onduler, comme sous l’effet d’une brise légère. La mélodie cristalline d’un carillon résonne et la grande fleur de nénuphar éclot peu à peu. La fée s’éveille alors et redresse la tête pour admirer, au centre de la corolle, un papillon qui s’élève dans les airs en battant des ailes et tournant sur lui-même. L’un et l’autre s’animent en même temps, puis le papillon regagne son refuge, la fée s’endort et le nénuphar achève son oscillation.

La Fée Ondine

Saisissante de grâce, la silhouette de la Fée Ondine a été réalisée en or blanc avant d’être vêtue de son costume étincelant. Son bustier et sa jupe sont ainsi sertis d’un dégradé de saphirs tandis qu’un diadème en diamants couronne son visage d’aigue-marine.

 

Depuis ses ailes translucides, la lumière traverse les différentes tonalités, de l’outremer au turquoise, tandis que la fée bat des ailes à un rythme irrégulier. Dissimulé au sein de la figurine, un mécanisme miniaturisé lui donne vie, à travers des gestes tout en fluidité.

  • Fée Ondine, white gold, diamonds, sapphires, milky aquamarine, plique-à-jour enamel. Extraordinary Object, Van Cleef & Arpels
La Fée Ondine
Ailes de la fée avant et après émaillage, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Ajout du buste de la fée, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Fée Ondine vue de dos, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Fée Ondine, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels

La feuille et les fleurs de nénuphar

Formant le plateau de l’Automate Fée Ondine, la grande feuille de nénuphar est constituée d’une soixantaine de lamelles émaillées assemblées entre elles, qui ondulent durant l’animation. L’une des complexités techniques de ce projet a consisté à alléger les éléments de l’automate pour qu’ils puissent être animés par le mécanisme. Tout en finesse, les pétales des fleurs de nénuphar ont ainsi dû être entièrement façonnés à la main avant d’être émaillés.

  • Vue du bouton de fleur et saphir rose sur une des lamelles émaillées, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels

    Vue du bouton de fleur et saphir rose sur une des lamelles émaillées.

  • Vue des fleurs sur le plateau nénuphar, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels

    Vue des fleurs sur le plateau nénuphar.

Le papillon et la coccinelle

Véritable création de Haute Joaillerie, inscrite dans la lignée des clips Papillon de la Maison, cette pièce a suscité une recherche particulière en raison de son mouvement d’envol. La pièce est soulignée par une dentelle ajourée de diamants taille rose, permettant de découvrir les pierres tant du dessus que du dessous. Faisant écho aux feux de l’opale de ses ailes, quatre saphirs roses rehaussent cette douce composition.

 

Exquise gardienne de l’heure, la coccinelle se distingue par la délicatesse de ses proportions, alliée au raffinement du Serti Mystérieux. Chaque pierre a été suiffée à la main afin d’offrir à la pièce un relief doux et bombé, ponctué de diamants évoquant les points de cette créature porte-bonheur.

  • Water lily flower opening to reveal the butterfly from whit gold, diamonds, pink sapphires, Australian white opal, Fée Ondine automaton. Extraordinary Object, Van Cleef & Arpels
Le papillon et la coccinelle
Positionnement de l'opale dans les ailes du papillon en or blanc, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Positionnement des diamants dans les ailes du papillon en or blanc, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Positionnement de l'opale dans les ailes du papillon en or blanc, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels
Papillon en opale, or blanc, diamants, saphirs roses, automate Fée Ondine. Objet Extraordinaire, Van Cleef & Arpels