Nature

Les mille et une fleurs de Van Cleef & Arpels 

Figurant parmi les grandes sources d’inspiration de la Maison, la nature insuffle vitalité et poésie à ses créations. Des clips tout en diamants des années 1920 aux pièces contemporaines de joaillerie, les motifs floraux sont au cœur de l’univers Van Cleef & Arpels.

  • "Publicité Van Cleef & Arpels dessinée par René-Sim Lacaze, 1927.  Archives Van Cleef & Arpels"

    Publicité Van Cleef & Arpels dessinée par René-Sim Lacaze, 1927. Archives Van Cleef & Arpels

Émerveillée par les constantes métamorphoses de la flore, la Maison retranscrit l’infinité de ses nuances et de ses formes, cristallisant la légèreté d’un bouquet ou la fraîcheur des fleurs sauvages. À la faveur d’un éternel printemps joaillier, les coquelicots répondent aux marguerites, les brins de muguet aux fleurs de cerisier, transformées en joyaux par les Mains d’Or™ des ateliers de la place Vendôme. Les savoir-faire emblématiques de la Maison se conjuguent pour donner vie à des créations d’exception. Ainsi, la technique virtuose du Serti Mystérieux™, brevetée par la Maison en 1933, prête son aspect velouté au clip Pivoine (1937), initialement double clip représentant deux fleurs en rubis : l’une ouverte, l’autre à demi-fermée.

Sertis de pierres précieuses ou encore de pierres dures, les pétales délicats font la part belle aux matières précieuses. La collection Rose de Noël™, née en 1970, et la collection Cosmos, apparue en 1981, mettent en scène des corolles de nacre, de corail ou encore d’onyx. La collection Frivole, imaginée par la Maison en 2003, fait miroiter de précieuses fleurs en or poli miroir – technique de joaillerie traditionnelle qui suscite à la surface du métal d’intenses jeux de lumière.