Ok

Accueil > la-maison > Icônes de la Maison > Légendes de Van Cleef & Arpels >744 Fifth Avenue

    Légendes de Van Cleef & Arpels


    744 Fifth Avenue

    Précédent

    Après une première tentative sur le marché américain dans les années 20, Van Cleef & Arpels repart à la conquête du Nouveau Monde à la fin des années 30, grâce au sens des affaires de Claude et Louis Arpels. Suite à sa participation à l’Exposition Universelle de 1939, la Maison inaugure une boutique à Palm Beach en 1940 puis à New York, à l’adresse prestigieuse de 744 Fifth Avenue, en 1942.

    Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, une grande partie de la famille Arpels émigre à New York, où ils embauchent des artisans d’exception pour appliquer le savoir-faire du « Vieux Continent » à la demande du Nouveau Monde. La filiale américaine s’adapte rapidement à son nouvel environnement, s’inspirant de la culture populaire pour créer des pièces emblématiques telles que celles incarnant des personnages de dessins animés et d’autres icônes américaines.

    774 Fifth : La rencontre du savoir-faire du Vieux Continent et du style du Nouveau Monde

    Boutique 744 Fifth Avenue, vers 1970 - Van Cleef & Arpels
    Boutique 744 Fifth Avenue, vers 1970

    Ce fut une période de richesse créative pour la Maison. A New York, Van Cleef & Arpels sollicita d’avantage certains matériaux précieux tels que l’or et les pierres fines, créant un engouement qui traversa l’Atlantique jusqu’en Europe.

    Le style Van Cleef & Arpels du 20 ème siècle est une rencontre culturelle entre l’excellence de la France et des Etats-Unis.

    Si vous êtes intéressé(e) par ce thème, vous aimerez également :George Balanchine: le ballet Jewels

    Précédent