Créations

Le nécessaire Le Train bleu, une ode à la vitesse

Au début des années 1930, la « Course du Train bleu » bat son plein parmi les amateurs de vitesse. Ces derniers tentent en effet de rivaliser avec ce train mythique qui relie Calais à la Côte d’Azur, desservant ainsi les stations balnéaires de la French Riviera.  En 1931, Woolf Barnato, président de Bentley et vainqueur des 24 Heures du Mans de 1928 à 1930, accepte à son tour le défi de rallier Cannes à Calais plus vite que le Train bleu. Non seulement il remporte ce pari, mais il parvient également à atteindre l’Angleterre avant même que la locomotive arrive à Calais.

Afin de célébrer cet exploit, il commande à Van Cleef & Arpels un nécessaire pour son épouse. La boîte met en scène cette course effrénée dans une composition tout en relief. Elle représente une automobile Bentley en émeraudes lancée sur la route, aux côtés d’un train en saphirs aux lignes profilées, figuré sur des rails en diamants. Une volute de vapeur précieuse s’échappe de la locomotive, renforçant le dynamisme de la scène. 

  • Le nécessaire Train bleu, circa 1930, Archives Van Cleef & Arpels