NEWSROOM

Exposition « Un siècle de créations en diamants » au 20, place Vendôme, Paris

4 juillet 2022

Collier Proust, 2002. Or blanc, or jaune, diamants blancs et diamants de couleur. Collection du Siècle. Collection Van Cleef & Arpels

Du 17 juin 2022 au 10 janvier 2023, la Galerie du Patrimoine du 20, place Vendôme présente l’exposition « Un siècle de créations en diamants ». Accompagnés de nombreuses archives originales, plus de 40 bijoux et objets d’art illustrent la créativité avec laquelle Van Cleef & Arpels a toujours magnifié cette pierre précieuse.

 

Le diamant a illuminé de son éclat les bijoux, commandes spéciales, pièces uniques et objets précieux de la Maison depuis sa fondation. Cette omniprésence, attestée par les nombreuses créations dévoilées par l’exposition – dont certaines sont présentées pour la première fois au sein de la Galerie du Patrimoine – s’épanouit tout d’abord durant les années 1920. Cette décennie met en effet en lumière une « joaillerie blanche » matérialisée par des bandeaux de diamants d’une grande souplesse. Dans la délicatesse des motifs de ces créations « seconde peau », s’exprime la prédilection de Van Cleef & Arpels pour la fluidité de la couture.

 

Parmi les pièces maîtresses de l’exposition figure le majestueux collier Collerette créé en 1939 pour la reine Nazli d’Egypte, ordonnant dans une symétrie parfaite des lignes constituées de 355 diamants ronds et 318 diamants taille baguette. L’exposition met également en lumière une autre pièce remarquable : le collier Proust, créé en 2006, issu de l’ensemble de Haute Joaillerie baptisé Collection of the Century, constituant une prouesse tant stylistique que minéralogique.

 

Les bijoux et objets d’art présentés au sein de l’exposition sont complétés par une anthologie de registres (parfois commentés de la main de Jacques Arpels lui-même) et de dessins préparatoires, indiquant l’aptitude de Van Cleef & Arpels à illuminer de diamants différentes typologies de pièces.

 

La scénographie, conçue en collaboration avec l’illustrateur Jérémie Fischer, anime l’exposition de notes de couleur. Composées de collages à base de papiers encrés découpés, ses illustrations poétisent les motifs et les jeux de lumière égrenés par les créations en diamants.